Dijon 2024

Programme DPC

Opiacés / opioïdes painkillers : aspects épidémiologiques et cliniques, approches pratiques en addictologie et en médecine légale

Mercredi 5 juin 2024 – matinée

Cette action DPC 2024 a été déposée sous la référence 76392425005 sur le site de l’ANDPC sous réserve de validation

Dans l’objectif d’une meilleure prise en charge de la douleur, la France, comme tous les pays développés, a vu depuis le début du siècle augmenter la prescription des antalgiques opioïdes notamment par le biais des nouvelles molécules synthétiques. D’une manière plus générale, les opioïdes sont aujourd’hui nombreux et d’indications variées : antalgiques, traitements de substitution, antidote de l’overdose. A ce panorama, se rajoutent les Nouveaux Opioïdes de Synthèse (NOS) qui présentent les difficultés en termes de santé humaine propres à ce périmètre particulier des Nouveaux Produits de Synthèse (NPS). La pharmacologie des opioïdes demeure complexe et encore non complètement élucidée, et elle est parfois compliquée par des susceptibilités individuelles d’ordre pharmacogénétique. Les risques au court ou au long terme, qu’ils soient dans un cadre thérapeutique ou non, sont nombreux : usages non médical, prolongé, abusif ou sans supervision médicale.

Le renforcement des connaissances et des compétences s’avère essentiel sur cette thématique. 
Les objectifs de cette formation seront multiples : améliorer le repérage et la prévention des usages d’opioïdes, optimiser la prise en charge des patients et d’une manière générale, en réduire les risques et dommages chez les usagers d’opioïdes.

Ainsi, cette action de formation (s’inscrivant dans l’orientation pluriannuelle prioritaire de développement professionnel continu n° 19, « Fiche de cadrage 19. Amélioration de la prévention, du repérage et des prises en charge ») se propose d’apporter aux professionnels de santé (médecins ou biologistes) des éléments éclairés scientifiquement et actualisés pour qu’ils puissent être des acteurs de santé publique avertis :

  • des dernières données épidémiologiques disponibles sur l’usage (médicamenteux ou non) d’opioïdes et effets sur la santé (morbidité et mortalité)
  • des éléments nécessaires à la compréhension de la pharmacologie des opioïdes,
  • de leur place dans le traitement des douleurs chroniques
  • d’actions de prévention et de repérage des risques de mésusages
  • et de l’appréhension (limites et intérêts) des outils analytiques de diagnostic permettant la caractérisation des expositions chroniques ou aigües aux opioïdes.

Dans une première partie d’approfondissement et d’actualisation des connaissances, cette action de formation va proposer un état des lieux des connaissances épidémiologiques actuelles concernant les opioïdes. La France demeure très éloignée des États-Unis en ce qui concerne le phénomène des décès en lien avec la prise d’opioïdes. Pourquoi la France est-elle épargnée et qu’en est-il de la réalité des données épidémiologiques ? Les intervenants se proposent de partager avec les participants l’état des connaissances sur les données épidémiologiques concernant la circulation/les trafics d’opioïdes sur le territoire national et les décès en lien avec leur prise. Sur le plan clinique, leur place dans le traitement de la douleur chronique sera largement évoquée après un rappel des éléments fondamentaux de la pharmacologie de ces substances. En termes de mésusages, les éléments de repérage et de prévention, mais également de prise en charge et d’orientation des patients, seront développé sur deux sujets en particulier, le fentanyl transmuqueux et la kétamine.

Dans chacun de ces périmètres, les intervenants proposeront aux participants des éléments pour :

  • Maitriser les données les plus récentes concernant les données épidémiologiques et les niveaux de preuves sur la circulation et la consommation des opioïdes (incluant les NOS) en France, en 2024
  • Connaitre les spécificités des risques en lien avec la prise d’opioïdes en fonction des catégories de patients, et particulièrement ceux exposés au risque addictif (pathologies mentales, maladies chroniques somatiques et psychiques) et les mécanismes de l’addiction et types de dépendance
  • Identifier les substances ou familles d’opioïdes potentiellement concernées
  • Connaitre dans quelles circonstances et comment mener un interrogatoire ciblé à-même de déceler une dépendance aux opioïdes

Dans une seconde partie, seront abordés les aspects pratiques et analytiques qui permettent d’évaluer biologiquement les expositions à des opioïdes. Les choix des matrices biologiques (avantages, inconvénients) les plus adaptées à la réponse aux questions diagnostiques seront déclinées. Les perspectives d’avenir d’utilisation d’outils novateurs de diagnostic basés sur la détection de leur activité pharmacologique (action sur les récepteurs opioïdes), ou de matrices alternatives (cheveux) pour ces analyses seront proposées. L’évolution des performances analytiques et notamment les excellentes sensibilités des nouveaux outils diagnostiques mis à disposition dans les laboratoires tels que la LC-MS/MS ou temps de vol y sera exposée avec un focus particulier dans le domaine de l’interprétation des résultats sur les problèmes d’ordre pharmacogénétique à-même d’expliquer des situations cliniques délétères et inattendues.

Enfin, la session de formation sera clôturée par l’exposé des éléments essentiels d’interprétation dans un contexte médico-légal autour d’un cas pratique et avec la participation du public.

Ainsi les intervenants développeront leurs propos pour donner les clés aux participants pour :

  • Identifier les outils diagnostics à mettre en œuvre pour rechercher les biomarqueurs appropriés d’une exposition aux opioïdes,
  • Connaitre également les approches analytiques qui pourront être développées dans un futur proche
  • Savoir utiliser à bon escient les matrices biologiques disponibles en fonction de la question diagnostique posée
  • Connaitre les éléments pharmacogénétiques pouvant expliquer les variabilités interindividuelles de réponse clinique à la prise d’opioïdes
  • Connaitre les attendus et pièges de l’interprétation d’une prise d’opioïdes dans une contexte médico-légal

PROGRAMME

Session 1

9h – 9h40 Aspects épidémiologiques

  • Les molécules en circulation en France, à partir du dispositif SINTES. S. CHERKI  
  • Décès en lien avec la prise d’opioïdes, à partir des enquêtes DRAMES et DTA. H. EYSSERIC & N. FOUILHE

9h40 – 10h Aspects pharmacologiques

  • Éléments essentiels de la pharmacologie des Opioïdes. M. MARILLIER

10h – 11h Aspects cliniques

  • Place des opioïdes dans le traitement actuel de la douleur chronique (utilisation de la kétamine dans l’hyperalgésie opioïde ou non). P. RAULT
  • Mésusage du fentanyl. V. GIBAJA & C.EIDEN
  • Mésusage de la kétamine. J. MICALLEF

11h30 – 13 h Session 2

  • Aspects généraux de l’analyse des opioïdes . A. LARABI
  • Approche analytique basée sur l’activité des opioïdes. C. STOVE
  • Place de l’analyse capillaire. A. AMELINE
  • Eléments de pharmacogénétique. M. LENSKI
  • Interprétation médicolégale autour d’un cas. P. KINTZ & A.-L. PELISSIER